TRYP Québec Hôtel PUR 395, rue de la Couronne Québec (Québec) G1K 7X4

Programmation

Jeudi 30 août 2012 (entrée libre)

19h00Entrevue publique intergénérationnELLES

Quatre femmes lesbiennes de générations différentes seront interviewées par la journaliste indépendante Françoise Guénette sur leur vécu en tant que militantes, femmes et lesbiennes. Mme Guénette a été corédactrice en chef du magazine « La vie en rose » et animatrice d'émissions de télévision. Elle vit à Québec où elle a assumé la revue de presse à l'émission radiophonique matinale de Radio-Canada.

Hélène Bernier
Native de Québec, Hélène Bernier a toujours œuvré dans le milieu culturel et milité intensément pour la cause des femmes. Elle a « sévi » pendant les années 80 avec Les Folles alliées, une troupe de théâtre féminine et féministe plutôt singulière. Ses préoccupations sont principalement d'ordre social, pour le bien-être du genre humain dans l'égalité, le respect et la solidarité.

Colette Bazinet
Animatrice, auteure et conférencière, Colette Bazinet s'implique : membre du conseil d'administration du GRIS-Québec, animation lors des journées contre l'homophobie, conférences, articles, chroniques, entrevues radio, etc. Formée en sociologie (concentration en études féministes) et en sciences religieuses, elle s'intéresse aux représentations sociales, aux rapports de pouvoir, au sexisme et à l'hétérosexisme. Sa nouvelle « Canicule » a remporté le 2e prix du Concours de création littéraire Altern'Art de Québec en 2009. En 2010, elle a publié le roman Trabouler, « passer à travers » aux Éditions du Mécène. www.colettebazinet.com

Marie-Andrée Bergeron
Étudiante au doctorat en études littéraires à l'Université Laval, Marie-André Bergeron vient de publier « Les mots de désordre » aux Éditions du Remue-Ménage. Il s'agit d'une édition commentée des 50 éditoriaux du magazine féministe « La vie en rose », qui a été publié de 1980 à 1987. La jeune féministe, qui milite contre la hausse des frais de scolarité, tente de créer des ponts avec les débats d'hier qui sont toujours d'actualité, comme la question lesbienne et l'hétérosexisme. Engagée dans la sphère publique comme dans la sphère privée, Marie-Andrée Bergeron a épousé sa conjointe il y a trois ans.

Geneviève Quinty
Geneviève Quinty est mère de trois jeunes enfants. Pourtant, celle-ci avait mis une croix sur un projet de famille, s'attardant davantage sur son rôle de matante auprès des enfants de ses frères et sœur. Sa rencontre avec sa compagne des 13 dernières années et l'adoption de la loi permettant aux couples de même sexe d'avoir accès à l'insémination artificielle en clinique de fertilité a ravivé son désir de fonder une famille.

Geneviève Quinty œuvre dans le milieu communautaire depuis 20 ans. Elle a fait ses premières armes en maison des jeunes. Mais c'est pour le Projet Intervention Prostitution Québec qu'elle décide de s'investir. Tantôt travailleuse de rue, tantôt animatrice de prévention elle assume depuis six ans la coordination de l'organisme.

21h00 – Projection du film « Lesbiana : Une révolution parallèle »

Synopsis
Myriam Fougère entreprend un voyage où elle revisite des écrivaines, des philosophes et des activistes ayant vécu au cœur de la révolution lesbienne de 1975 à 1990. De Montréal au Texas, en passant par New York, elle rencontre des lesbiennes qui ont choisi de vivre entourées de femmes. Photos d'époque et vidéos d'archives témoignent de ce mouvement marginal, certes, mais d'une ampleur internationale. BANDE ANNONCE

Réalisatrice
Myriam Fougère a fait de la photo et de la sculpture avant de s'intéresser à la vidéo. Elle a vécu à New York, Vancouver et Montréal. Ses oeuvres reflètent des préoccupations sociales et artistiques. En 2007, elle a réalisé « Déroutes et parcours », une oeuvre expérimentale sur le cancer du sein qui lui a mérité le deuxième prix du Festival ImagéSanté à Liège en 2008 et le Best Documentary au Women's Film Festival de Baltimore en 2009. Elle aime toucher à tous les aspects de la production : caméra, montage et réalisation.

22h00Discussion avec Myriam Fougère, réalisatrice.

Vendredi 31 août 2012 (inscription obligatoire)

8h00Arrivée des participant(e)s

8h30Mot de bienvenue

 

8h45 C1 - COMPLET - Pierre Berthelot - GLBT 101

 

Dîplomé du baccalauréat en psychoéducation de l'Université de Sherbrooke, Pierre Berthelot a effectué une maîtrise en service social à l'Université Laval. En 1986, il a développé une approche de groupe pour le développement personnel des hommes gais en partenariat avec le Groupe gai de l'Université Laval. Il a agi comme conseiller auprès du GRIS-Québec, qui démystifie l'homosexualité et la bisexualité dans les milieux jeunesse. Par ailleurs, le travailleur social a été un membre fondateur du MIELS-Québec et a formé les premiers bénévoles. Il est actuellement travailleur social pour le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de la Vieille-Capitale.

GLBT 101 Pour plus d'informations, cliquez ici

Beaucoup d'interrogations restent en suspens devant l'homosexualité et la bisexualité, sujets sur lesquels les formations professionnelles en sciences de la santé et en sciences humaines ont été généralement discrètes. Même si la prévention du sida a incité les divers(e)s intervenant(e)s à s'intéresser davantage à la vie intime de leurs clientèles, l'homosexualité et la bisexualité leur semblent encore mystérieuses. C'est pourquoi il est nécessaire d'avoir accès à une information pertinente sur l'homosexualité et la bisexualité, et de développer des pratiques professionnelles qui reconnaissent et respectent la diversité des orientations sexuelles. Le but de cette conférence est d'offrir un approfondissement en ce qui concerne cette clientèle particulière.

 

8h45C2 – Ann Robinson – Réalités lesbiennes

 

Professeure titulaire retraitée de la Faculté de droit de l'Université Laval, Ann Robinson a enseigné le droit de la famille et le droit des personnes, dirigé des séminaires sur la critique féministe du droit, sur les pratiques d'intervention féministe en matière de violence faite aux femmes et de harcèlement sexuel et sur la discrimination faite aux personnes GLBT. Féministe depuis le tout début de sa carrière, mère de quatre enfants et divorcée deux fois, elle s'est remariée en 2005 avec une femme. Elle est également l'auteure de plusieurs publications sur la famille repensée, l'homoparentalité et le mariage pour les gais et lesbiennes. Depuis sa retraite de la faculté de droit elle a écrit le roman Et si j’en étais, publié en 2009 et des nouvelles, dont la dernière Le mariage de mon fils a été publiée sur le site français www.univers-L.com.

Réalités lesbiennes Pour plus d'informations, cliquez ici

Les vastes expériences personnelles et professionnelles d'Ann Robinson lui offrent un angle d'analyse particulier en ce qui a trait aux réalités des femmes lesbiennes, du droit des personnes GLBT ainsi que de l'évolution de la société pour ces dernières. Le but de cette conférence est de dresser un bilan de ce qu'il résulte des luttes menées par les femmes au cours des dernières décennies tout en jetant un regard critique vis-à-vis l'avenir et les défis qu'il présente.

 

10h00Pause

10h15Suite des conférences

11h00Lever du drapeau arc-en-ciel

11h30Dîner libre

13h15 A1COMPLET - Françoise Susset – Les réalités transgenre et transsexuelle
............................................................................................. chez les adolescent(e)s

 

Françoise Susset est psychologue clinicienne et psychothérapeute conjugale et familiale. Depuis plus de 12 ans, elle est formatrice pour le Ministère de la Santé et des Services sociaux visant à sensibiliser les milieux de la santé et des services sociaux ainsi que les milieux de l'éducation aux besoins des populations GLBT. Mme Susset est également cofondatrice de l'Institut pour la santé des minorités sexuelles. Au-delà de son travail clinique auprès des adolescent(e)s et des adultes transgenres et transsexuel(le)s, elle s'intéresse, dans le cadre de ses études doctorales, aux questions d'expressions de genre chez les enfants prépubères et à l'expérience de leurs parents. Françoise Susset est également présidente de l'Association canadienne des professionnel(le)s de la santé transsexuelle.

Les réalités transgenre et transsexuelle chez les adolescent(e)s Pour plus d'informations, cliquez ici

Les personnes transgenres et transsexuelles se découvrent et s'affirment de plus en plus tôt. Cet atelier a pour but de sensibiliser les parents, les écoles et les intervenant(e)s qui oeuvrent auprès des jeunes à la présence des adolescent(e)s qui se questionnent sur leur identité sexuelle. Comment accueillir cette différence encore si mal connue? Comment nommer ce phénomène? Comment accompagner ces ados dans l'affirmation de leur identité?

 

13h15A2Santé et satisfaction sexuelle des femmes lesbiennes, bisexuelles et des transgenres
....................... senté par MIELS-Québec

 

Le Mouvement d'information et d'entraide dans la lutte contre le VIH-sida à Québec (MIELS-Québec), organisme engagé depuis 25 ans dans la prévention et la sensibilisation, propose un atelier explorant les différents enjeux liés à la santé et à la satisfaction sexuelle des femmes lesbiennes, bisexuelles et transgenres. Cet atelier favorisera des échanges entre les participant(e)s et l'animatrice sur des questions telles que : En quoi les droits, l'égalité de genre et l'estime de soi sont intimement liés à l'accès au soin et à la santé et au bien-être sexuels des femmes? Quelles différences peut-on constater d'un milieu culturel à l'autre? Quels sont les mythes entourant la santé des femmes notamment celle des femmes LBT? Comment assurer un accueil inconditionnel aux personnes avec qui nous interagissons? L'atelier sera animé par Karol O'Brien, coordonnatrice du Centre de solidarité lesbienne (CSL). La santé des lesbiennes a toujours occupé une grande place dans son travail et elle a participé à plusieurs consultations sur la question. Elle est également membre de la Gay and Lesbian Medical Association (GLMA) des États-Unis. Elle est aussi conférencière à l'École de travail social de l'Université McGill depuis plus de 20 ans.

 

13h15A3 - Les inconnues/inconnus à connaître : la relève étudiante
................................présenté par le Groupe Gai de l'Université Laval (GGUL)

 

Quatre étudiantes et étudiants à la maîtrise ou au doctorat à l'Université Laval présenteront tour à tour leurs intérêts de recherche concernant les réalités GLBTQ. La formule retenue en est une d'ouverture à la complexité des enjeux pertinents à l'expérience de jeunes chercheures et chercheurs dans ce domaine, tant du point de vue académique que personnel. En plus d'exposer l'ensemble de leurs réalisations passées et en cours, ces étudiantes et étudiantes auront l'occasion de se projeter dans l'avenir afin d'expliciter leurs ambitions professionnelles et leurs espoirs pour les personnes et communautés GLBTQ. Jumelant témoignage, dévoilement de données et analyse critique sur une variété de thèmes, ce panel saura plaire à tous les goûts. L'animation de l'activité est confiée à M. Pierre Turcotte, professeur agrégé à l'École de service social de l'Université Laval.

14h45Pause

 

15h00 A4 – Guylaine Demers – L'homophobie dans le sport : Phénomène présent, phénomène tabou

 

Docteure en sciences de l'activité physique, Guylaine Demers est professeure à l'Université Laval et directrice du baccalauréat en intervention sportive. Ouvertement lesbienne, elle travaille au développement d'un système sportif plus inclusif. Elle s'intéresse à la problématique des femmes dans le sport, à la formation des entraîneur(e)s et à l'homophobie en sport. Elle est présidente du conseil d'administration d'Égale Action, l'association québécoise pour l'avancement des femmes dans le sport et l'activité physique. En 2010, elle a été reconnue comme l'une des 20 femmes les plus influentes dans le domaine du sport au Canada.

L'homophobie dans le sport : Phénomène présent, phénomène tabou Pour plus d'informations, cliquez ici

Le but de la conférence est de sensibiliser davantage les individus et de mieux faire comprendre ce qu'est l'homophobie dans le sport afin que les intervenant(e)s puissent utiliser leur influence pour contribuer à changer l'environnement dans lequel ils/elles évoluent. Cette conférence interactive vous donnera la possibilité de comprendre à fond l'homophobie et ses conséquences néfastes pour les athlètes, les entraîneur(e)s et les organisations sportives. Qu'il s'agisse de comprendre le jargon des GLBT ou de régler les problèmes délicats tels que les relations entre personnes du même sexe au sein d'une équipe, la conférence favorisera les conversations ouvertes et honnêtes sur l'homophobie et le rôle important que tous et toutes peuvent jouer afin que le sport soit plus ouvert à la diversité sexuelle.

 

15h00A5COMPLET - Janik Bastien-Charlebois – Émergence de la parole intersexe

 

Janik Bastien Charlebois est professeure au département de sociologie de l'UQAM. Elle également co-chercheuse au sein des équipes de recherche « Sexualités et genres : vulnérabilité et résilience » ainsi que « Étude de la culture du témoignage comme stratégie d'intervention sociale chez les minorités sexuelles et de genre : usages, défis, enjeux et retombées d'une pratique renouvelée ». Les questions de genre sont une de ses spécialités et elle est l'auteure de l'ouvrage « Virilité en jeu : Perception de l'homosexualité masculine chez les garçons adolescents », publié récemment aux Éditions du Septentrion.

Émergence de la parole intersexe Pour plus d'informations, cliquez ici

Les réalités intersexes sont méconnues du grand public, si ce n'est simplement inconnues, couvertes qu'elles sont par le tabou de l'ambiguïté sexuelle et effacées par la prise en charge médicale. Quelles sont-elles, au-delà de la figure mythique de l'hermaphrodite ou de celle de la « femme à barbe » des cirques ambulants du 19e siècle? Depuis une vingtaine d'années, des personnes dont le sexe est considéré ambigu par le corps médical prennent la parole pour offrir un nouveau regard sur les sexes et les genres qui échappe à la fois à la lecture binaire conventionnelle et à celle de certain(e)s auteur(e)s de la théorie queer. Elles réclament par ailleurs la fin des chirurgies effectuées sur les bébés ou les enfants sans leur consentement, affirmant que celles-ci découlent davantage d'un sentiment d'urgence sociale que des besoins des personnes concernées. Cet atelier sera co-animé par Lucie Gosselin, qui a réalisé un mémoire en anthropologie à l'Université Laval à propos des réalités intersexes.

 

15h00A6 – Des réseaux d'allié(e)s pour lutter contre l'homophobie au secondaire

 

Cet atelier porte sur un projet d'expérimentation qui s'inscrit dans la Stratégie d'action jeunesse 2009-2014 et qui s'est déployé dans cinq écoles secondaires des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches. En quoi consiste cette stratégie? Quels sont ses objectifs? Qui sont les allié(e)s? Cet atelier vise à donner un bref aperçu de la stratégie des réseaux d'alliés contre l'homophobie et de son déploiement, du vécu sur le terrain, des facteurs qui facilitent son implantation, mais aussi des défis que les milieux peuvent s'attendre à devoir surmonter. L'atelier sera offert par Catherine Denis de la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Par la même occasion, les participant(e)s pourront en apprendre davantage sur les services qu'offre l'organisme GRIS-Québec.

16h30Mot de la fin et remerciements

17h00Cocktail d'ouverture de la Fête Arc-en-ciel de Québec 2012 au Boudoir Lounge

Pour de plus amples informations :

Mathieu Gagné, chargé de projet
GLBT Québec / Lutte à l'homophobie
435, rue du Roi, bur. 9
Québec, QC, G1K 2X1
418 525-6187, poste 228

colloque@glbtquebec.org

Conception web Infografix